L’envoûtement de Lily Dahl (1996) – Siri HUSTVEDT

J’avais envie de découvrir Siri Hustvedt depuis un moment et maintenant que c’est chose faite, je reste un peu sur ma faim. J’ai apprécié l’écriture, jolie, poétique, l’atmosphère mystérieuse et évanescente. Mais il m’a manqué un petit quelque chose pour m’intéresser un peu plus au personnage de Lily

Ce monde clos dans lequel elle évolue, entre son appartement, celui de sa voisine Mabel, l’hôtel où loge Ed Shapiro, artiste new-yorkais duquel elle s’éprend, le café monotone et routinier où elle travaille et les répétitions de théâtre, tout cela m’a un peu étouffée. D’un autre côté, ce contexte figé donne un rythme lancinant et assez envoûtant au roman mais je n’y ai pas été sensible. Cet aspect onirique, troublé où l’on ne distingue parfois pas vraiment le rêve de la réalité n’a pas emporté mon adhésion.

Ce n’est pas une critique envers le roman, qui est volontairement construit ainsi, mais plutôt le constat de ce que je suis passée à côté de ce qui fait le sel de ce récit.

Mais je n’abandonne pas, j’ai Tout ce que j’aimais dans ma PAL, peut-être qu’il sera plus fait pour moi.

PRÉSENTATION
Dans une bourgade du Minnesota, où tout le monde se connaît, et où commérages et crédulité font bon ménage, la jeune Lily Dahl découvre la vie. C’est son premier amour, pour Edouard Shapiro, artiste juif new-yorkais dont l’étrangeté inquiète ses concitoyens. C’est encore l’amitié avec un professeur à la retraite, Mabel, vieille dame toute de finesse et de tendre sagesse. Mais c’est aussi l’envoûtement par une série de phénomènes qui se produisent autour de Lily Dahl comme si elle les attirait, et dont elle dénouera le mystère avec une téméraire obstination.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s