L’appel du lac (2002) – Carol GOODMAN

Un pensionnat de jeunes adolescentes, des légendes, des mystères, des morts, des secrets, du latin, ce roman fourmille d’ingrédients qui ont tout pour me plaire. Pendant quelques jours, je me suis plongée avec plaisir dans ce récit, mêlant passé et présent, totalement sous le charme de cette atmosphère cristalline, toute de glace et d’eau.

Depuis Les enfants terribles de Jean Cocteau, j’ai toujours été fascinée par les couples frère/sœur dans la littérature et le binôme formé par Lucy et Matt a été pour beaucoup dans mon engouement pour ce roman. Fusionnels, complices, quasi-incestueux, ils conservent leur aura et leur mystère d’un bout à l’autre du récit.

Le personnage de Jane est également bien choisi et bien construit car dans son passé comme au moment de son retour à Heart Lake, elle reste une observatrice. Les extraits de son journal intime d’adolescente ainsi que son récit au présent ou encore ses souvenirs nous montrent à quel point elle était sous la coupe de Lucy, trop pour se rendre compte de ce qui se passait réellement. Le lecteur lui, au contraire, se retrouve dans une position qui lui permet d’englober plus largement la situation tout en restant à la merci des évènements qui continuent à se dérouler.

J’ai un petit bémol toute fois pour les cinq dernières pages qui m’ont paru un peu trop « happy end » et surtout arrivant comme un cheveu sur la soupe. Hormis ça, je ne vois aucune raison de résister à L’appel du Lac.

PRÉSENTATION
A Heart Lake, pensionnat de jeunes filles, les légendes du passé se mêlent aux mystères du présent. Jane vient d’être nommée professeur de latin dans ce lieu où elle fut étudiante. Lors de sa dernière année de lycée, trois de ses camarades périrent noyées dans d’étranges circonstances. Aujourd’hui, le passé ressurgit violemment. Une de ses élèves se suicide et des pages de son journal intime, autrefois disparu, réapparaissent… Quelqu’un serait-il décidé à lui faire payer les noyades d’antan ? L’appel du lac sera-t-il le plus fort ? La légende ne dit-elle pas que, si une jeune fille se noie, deux autres la suivent… inévitablement ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s