Tout peut arriver (2005) – Jonathan TROPPER

Voilà qui réchauffe le cœur après le bide de ma lecture précédente ! (Lipstick Jungle) J’avais déjà lu un Jonathan Tropper, Perte et fracas, gentiment prêté par Manu et qui m’avait séduite par ses personnages loufoques et attachants. J’ai retrouvé ici le même ton léger et pourtant bien plus grave.

A 32 ans, Zach donne l’image d’un homme parfaitement accompli et heureux. Cependant, à la première inquiétude au sujet de sa santé, et si vous rajoutez à cela le retour d’un père absent depuis des années, les failles vont se révéler pour apparaître au grand jour et faire voler en éclats sa petite vie bien ordonnée.

J’ai trouvé Zach, sa famille et ses amis, très attachants et j’ai pris plaisir à les suivre dans leurs mésaventures même si notre héros m’a souvent agacée avec ses hésitations et son incapacité à prendre une décision franche et tranchée. En même temps, si il y était arrivé, le livre aurait tourné court ! ?? Les personnages sont tous un peu stéréotypés et l’auteur force parfois un peu le trait mais cela n’a pas vraiment gêné ma lecture.

Un roman agréable mais peut-être pas inoubliable, qui n’a pas été sans me rappeler parfois Nick Hornby, par son regard désabusé mais attendri sur certains aspects générationnels de notre société.

PRÉSENTATION

En apparence, Zach fait partie des nantis. Il vient de passer le cap de la trentaine, partage son lit avec Hope, la plus belle des fiancées, son appartement, avec Jed le millionnaire, et travaille dans une société de services. Mais si on creuse un peu, rien ne va plus. Du matin au soir, Zach pense à Tamara, la veuve de son meilleur ami. Son colocataire passe ses journées à fumer des joints dans le plus simple appareil, vautré devant la télé. Et son boulot consiste à rester suspendu au téléphone pour servir de réceptacle aux récriminations de ses clients… Tout ça avec le sourire, bien sûr ! Puis, un beau jour, Zach va devoir résoudre de vrais problèmes. Des déraillements de santé inquiétants, et surtout, la réapparition, après des années d’absence, d’un père extravagant… Pourtant, il devrait bien savoir d’expérience que tout peut arriver !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s