L’élève (1929) – Henry JAMES

J’étais très contente après Michel Bussi de retrouver la plume de Henry James et ses personnages aboutis même si ils datent d’un autre temps.

Ici, nous suivons Pemberton, un jeune précepteur employé par les Moreen pour s’occuper de Morgan, leur plus jeune fils, à la santé fragile.

Le jeune adolescent fait preuve d’un grande précocité de sentiments et de réflexion et au fil du temps passé ensemble, un fort attachement va s’établir entre le précepteur et son élève. Mais cette affection réciproque se fera au détriment du lien familial.

J’ai aimé, comme toujours avec Henry James, les personnages fouillés, complexes et ici fidèles à leurs lignes de conduite. La famille Moreen est assez pittoresque et leurs travers ainsi que leur aplomb m’ont fait sourire assez souvent, surtout en contraste avec le sérieux de Pemberton.

Cependant, l’histoire n’est pas comique et les questionnements et états d’âme du précepteur m’ont touchée.

Il n’en est pas de même pour la seconde nouvelle L’autel des morts, qui m’a laissée froide, et que j’ai même trouvée un peu décousue.

PRÉSENTATION

Morgan Moreen, l’élève, est un enfant intelligent et malheureux, abandonné aux mains des gouvernantes et des précepteurs. L’arrivée du nouveau précepteur Pemberton change son existence, car il trouve en lui un être digne d’attachement, mais Pemberton, devant tant de précocité, croit avoir affaire à un adulte et le traite d’égal à égal sans savoir jusqu’où il peut aller. Cette expérience dangereuse les lie à jamais au cours d’un vagabondage mi-joyeux mi-désespéré dans toutes les vieilles capitales de l’Europe. Avec ce récit, James a donné le premier grand portrait d’enfant de la littérature moderne. Il n’a pas été égalé pour sa cruelle lucidité ni pour sa tendresse curieuse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s