L’étrangleur de Cater Street (1979) – Anne PERRY

J’ai découvert l’écriture d’Anne Perry récemment, dans le recueil de novelas Transgressions (je la connaissais déjà de nom) et j’ai beaucoup apprécié son style ainsi que l’histoire. cela m’a décidé à sauter le pas et à entamer une de ses séries : Charlotte Ellison et Thomas Pitt.

J’ai commencé bien entendu par le premier tome où l’on découvre la rencontre entre les deux personnages principaux (autour d’un meurtre comme il se doit).

Charlotte est une jeune fille de bonne famille qui n’a pas la langue dans sa poche et également des idées bien arrêtées. Elle rencontre Thomas Pitt lorsque ce dernier, inspecteur de police, vient enquêter sur plusieurs meurtres qui se sont déroulés dans le quartier où vit Charlotte.

J’ai aimé l’ambiance victorienne qui règne dans le roman, même si l’on comprend aisément qu’être une femme à cette époque n’est pas des moins contraignants. Vu de notre ère où le féminisme est très présent, il est en effet d’autant plus choquant de voir la minuscule place faite aux femmes.

Une autre opposition est mise en lumière dans ce roman et celle-ci concerne les classes sociales. La famille de Charlotte est une famille bourgeoise et son attitude vis à vis notamment de l’officier de police Thomas Pitt est assez hautaine.

Quant à l’intrigue policière, elle consiste en beaucoup de questionnements, d’interrogatoires, de suspicions vis-à-vis de son voisin, de sa famille. Même si je n’ai pas trouvé avant la fin qui était le meurtrier, je dois reconnaître qu’Anne Perry dissémine des indices tout au long du roman.

Une série à poursuivre…

PRÉSENTATION

Suffragette avant l’heure, la téméraire Charlotte Ellison n’aime ni l’étiquette ni le badinage des jeunes filles bien nées. Dévorant en cachette les faits-divers des journaux, sa curiosité la mêlera à une affaire des plus périlleuses, aux côtés du séduisant inspecteur Pitt de Scotland Yard. Dans le Londres des années 1880, le danger guette et les femmes en sont souvent la proie… 

Sherlock Holmes en jupons, la divine Charlotte dénoue son premier crime et inaugure une longue série d’enquêtes haletantes, dévoilant une Angleterre victorienne pleine de secrets.

banniere-dames-en-noir-600x212

 

Publicités

Un commentaire sur “L’étrangleur de Cater Street (1979) – Anne PERRY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s