Le sang du monstre (2016) – Ali LAND

Ce thriller paru chez Sonatine, ce qui est gage de qualité en règle générale, est un vrai page-turner, très efficace.

Le roman est écrit à la première personne, c’est Annie qui nous délivre son histoire. Malgré le fait d’avoir dénoncé sa mère à la police, elle éprouve toujours un amour très fort pour elle. Ses sentiments ambivalents sont difficiles à gérer, d’autant plus qu’elle débute l’année scolaire sous une nouvelle d’identité et dans une famille qu’elle connait à peine.

Annie, sous le nom de Milly, va tenter de se faire une place dans sa famille d’accueil et de se faire accepter notamment par la fille de la famille, une adolescente de son âge. Cependant, cette dernière n’a pas l’intention de lui faciliter la tâche et entreprend même une campagne de harcèlement à son égard.

L’auteure décrit très bien les tourments éprouvés par Milly, ses questionnements, son envie d’être acceptée, aimée. Elle installe une atmosphère inquiétante à souhait et distille au compte-gouttes les révélations sur les crimes commis par sa mère. Elle met également le doigt sur un phénomène qui me parait assez courant aux Etats-Unis : le harcèlement des « losers » par les « populaires ».

J’ai beaucoup apprécié ma lecture, ne m’ennuyant à aucun moment. Cependant, à force de lire des thrillers psychologiques, on finit par en connaitre quelques ficelles et je m’attendais plus ou moins à certaines révélations finales. C’est toutefois un excellent premier roman.

PRÉSENTATION

Après avoir dénoncé sa mère, une tueuse en série, Annie, quinze ans, a été placée dans une famille d’accueil aisée, les Thomas-Blythe. Elle vit aujourd’hui sous le nom de Milly Barnes et a envie, plus que tout, de passer inaperçue. Elle a néanmoins beaucoup de difficultés à communiquer avec les ados de son âge et préfère les enfants plus jeunes, plus particulièrement une petite fille vulnérable du voisinage. Sous son nouveau toit, elle est la proie des brimades de Phoebe, la fille des Thomas-Blythe, qui ignore tout de sa véritable identité. À l’ouverture du procès de la mère de Milly, qui fait déjà la une de tous les médias, la tension monte d’un cran pour la jeune fille dont le comportement va bientôt se faire de plus en plus inquiétant.

banniere-dames-en-noir-600x212

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s