Le mystère de Callander Square (1980) – Anne PERRY

J’étais très heureuse de retrouver les personnages rencontrés dans L’étrangleur de Cater Street, à savoir Charlotte Ellison (maintenant Charlotte Pitt) et Thomas Pitt.

Charlotte, étant maintenant libérée du joug de ses parents, peut enfin donner libre cours à sa curiosité en ce qui concerne les faits divers et les enquêtes policières. Lorsque deux cadavres de bébés sont découverts dans Callander Square, quartier chic, c’est avec l’aide de sa sœur Emily, mariée à un gentleman, qu’elle va mener ses investigations, tandis que son mari est officiellement chargé de l’enquête.

Les soupçons portent tout d’abord sur une servante qui aurait fauté et aurait enterré ses nourrissons mort-nés dans le square. Mais au fil des interrogatoires, l’inspecteur Pitt se rend compte que la haute société regorge de petits secrets et de tromperies en tous genres.

De même, il s’aperçoit que les gens ne correspondent pas forcément à l’image qu’ils renvoient. La résolution de l’affaire le montrera de manière éloquente.

Je me suis attachée encore un peu plus au couple mis en scène par Anne Perry et j’ai hâte de les retrouver tous deux pour une 3ème aventure. J’ai la ferme intention de lire toutes leurs aventures mais à mon rythme, en savourant.

Ils étaient pauvres, étonnamment pauvres, comparativement à l’aisance qu’elle avait connue chez ses parents, mais avec ingénuité et selon sa rectitude coutumière, elle apprit à se passer de la plupart des attributs symboliques du rang sans lesquels ses amies d’antan n’auraient su vivre. A l’occasion, lorsque son mari abordait ce point sensible, elle disait en plaisantant qu’elle était soulagée de ne plus devoir jouer la comédie, et en  un sens, ce n’était pas entièrement faux.

Naturellement, on n’épousait pas une servante. Bien que ce genre de situation fût monnaie courante, il fallait se conduire avec discrétion.

PRESENTATION

Cette enquête semblait élémentaire : quelle femme de chambre indélicate du très chic Callander Square a enterré ses nourrissons adultérins dans le parc ? Mais la vérité est loin d’être aussi simple, et le gentleman inspecteur Thomas Pitt n’est pas au bout de ses surprises, dans cette haute société victorienne où les faux-semblants sont rois.

banniere-dames-en-noir-600x212

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s