1Q84, tome 2 : Juillet-septembre (2009) – Haruki MURAKAMI

Ce second opus m’a autant plu que le précédent.

Les personnages secondaires prennent moins d’importance et l’histoire se centre principalement sur Tengo et Aomamé.

On en apprend un peu plus sur les Little People mais dans toutefois tout comprendre à leur sujet.

Le lien entre Tengo et Aomamé, ténu dans le livre 1, se développe ici et sera certainement un des points clés du troisième et dernier livre.

L’écriture est toujours aussi jolie, même apaisante. Cependant, Haruki Murakami sait tenir son lecteur et certains passages sont inquiétants (Ushikawa brrrr quel horrible personnage !) ou angoissants.

Vivement la suite !

Tchekhov a dit, déclara Tamaru en se levant lentement, que si un revolver apparaissait dans une histoire, il fallait que quelqu’un s’en serve.

Tengo réfléchit un moment. Mais il n’avait rien sur quoi réfléchir. Il se contenta d’ordonner mentalement les paroles d’Ushikawa, de les aligner telles quelles.

Après avoir retrouvé son calme, elle ouvrit le livre à la première page. Une tasse de thé et le Heckler & Koch étaient posés à portée de sa main.

PRÉSENTATION

Le Livre 1 a révélé l’existence du monde 1Q84.

Certaines questions ont trouvé leur réponse.

D’autres subsistent : qui sont les Little People ? Comment se frayent-ils un chemin vers le monde réel ? Pourquoi deux lunes dans le ciel ? Et la chrysalide de l’air, est-elle ce lieu où sommeille notre double ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s