Le secret du mari (2015) – Liane MORIARTY

Voilà un roman surprenant que j’ai dévoré en à peine une journée et demie ; surprenant car le déroulement et le dénouement de l’histoire n’étaient pas du tout ceux auxquels je m’attendais.

Le roman commence en effet par présenter Cecilia, mère de famille « qui n’avait jamais aspiré à autre chose qu’à la normalité », femme et voisine parfaite et efficace, qui découvre dans son  grenier une lettre de son mari, « à n’ouvrir qu’après sa mort ». Son chemin va croiser à ce moment de sa vie celui de Tess, jeune maman dont le couple traverse une crise et celui de Rachel, une vieille femme ayant vécu un drame plusieurs dizaines d’années auparavant.

Durant la semaine précédant Pâques, leurs destins vont se croiser et s’entremêler.

J’ai apprécié l’écriture simple et sans artifices  qui permet d’avancer rapidement dans le roman.

Je me suis attachée aux personnages, assez réalistes et subtils pour que le lecteur puisse se mettre à leur place et cogiter avec eux.

J’ai aimé également que l’auteure place son lecteur dans une situation où il n’y a pas de choix évident et ne choisisse pas la solution de facilité pour le dénouement de l’histoire.

C’est un roman qui fait réfléchir et je suis très heureuse d’avoir découvert Liane Moriarty.

Sa bonté avait des limites. Elle aurait pu passer le reste de sa vie sans savoir où elles se trouvaient, mais à présent, elle le savait. Elle le savait parfaitement.

Certains secrets sont faits pour demeurer secrets. Ce n’est pas Pandore qui vous dira le contraire.

PRÉSENTATION

Jamais Cecilia n’aurait dû lire cette lettre trouvée par hasard dans le grenier. Sur l’enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n’ouvrir qu’après ma mort ». La curiosité est trop forte, elle l’ouvre et le temps s’arrête… John-Paul y confesse une faute terrible dont la révélation pourrait détruire non seulement leur famille mais la vie de quelques autres. À la fois folle de colère et dévastée par ce qu’elle vient d’apprendre, Cecilia ne sait que faire : si elle se tait, la vérité va
la ronger, si elle parle, ceux qu’elle aime souffriront.

Publicités

Un commentaire sur « Le secret du mari (2015) – Liane MORIARTY »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s