Le nouveau nom (2012) – L’amie prodigieuse #2 – Elena FERRANTE

…il était simplement agréable de se voir de temps en temps pour entendre la musique folle du cerveau de l’une faire écho à la musique folle du cerveau de l’autre.

J’ai retrouvé avec plaisir Lila et Lenù que j’avais quittées il y a quelques mois. J’ai eu du mal au départ à me retrouver dans le roman, il y a beaucoup de personnages secondaires et malgré la préface récapitulative, parfois je ne savais plus trop qui était qui. Mais je me suis rapidement adaptée et me revoilà partie pour quelques années à Naples, à Ischia et à Pise.

Tandis que Lila s’est mariée et commence sa nouvelle vie de femme, Lenù continue ses études avec des hauts et des bas. Dès le début, je me suis dit que la relation entre les deux amies était toxique.

Dans les premières pages, on sait qu’à un certain moment, Lila donne à Lenù des cahiers, sortes de journaux intimes. Ces cahiers, lus par Lenù, nous permettent de comprendre un peu mieux les motivations de Lila, si difficile à suivre.

Le roman court sur 6 années durant lesquelles Elena, malgré le succès de ses études, ne parviendra pas à se défaire du sentiment d’infériorité qui l’habite, renforcé par chaque entrevue avec Lina. Celle-ci, de son côté, continue à chercher quelque chose qu’elle n’arrive pas à obtenir, sans toutefois bien savoir ce que c’est.

Elena Ferrante construit des personnages complexes, tout en subtilité. Même les personnages secondaires, les habitants de leur quartier, sont extrêmement travaillés, dans des nuances qui font tout le sel de l’histoire.

La description de la vie à Naples dans les années 60 est très intéressante et notamment la place de la femme – vue à travers le prisme de la vie compliquée de Lila – ou la difficulté de s’extraire de son milieu – Elena qui tente de s’intégrer à d’autres milieux plus cultivés tout en pensant qu’elle ne le mérite pas.

J’ai passé un excellent moment avec L’amie prodigieuse, je pense que je ne tarderai pas à passer au tome 3.

Et sa vie surgit constamment dans la mienne, dans les mots que j’ai prononcés et derrière lesquels il y a souvent un écho des siens, dans mon geste déterminé qui est la transposition d’un de ses gestes, dans mon habitude d’être en deçà qui correspond à sa manière d’être au-delà, dans mes tentatives d’aller au-delà qui exagèrent ses façons d’être en deçà.

PRÉSENTATION

Naples, années soixante. Au cours de son repas de mariage, Lila découvre que son mari Stefano a offert les chaussures imaginées et dessinées par elle à Marcello Solara, qui règne sur le quartier avec son frère, Michele, deux hommes qu’elle déteste. Pour Lila, née pauvre et devenue riche en épousant l’épicier Carracci, c’est le début d’une période trouble : elle méprise son mari, refuse qu’il la touche, mais finit par céder.
Elle va travailler dans la nouvelle boutique de la famille Carracci, tandis que Stefano ouvre également un magasin de chaussures en partenariat avec les Solara. De son côté, son amie Elena, la narratrice, continue ses études au lycée et est toujours amoureuse de Nino Sarratore, qui fréquente à présent l’université. Quand les vacances d’été arrivent, les deux amies partent pour Ischia en compagnie de Nunzia, la mère de Lila, et de Pinuccia, sa belle-soeur, car l’air de la mer doit aider Lila à prendre des forces pour qu’elle puisse donner un fils à Stefano.
La famille Sarratore aussi est en vacances à Ischia et bientôt Lila et Elena revoient Nino. Le nouveau nom est la suite de L’amie prodigieuse , qui évoque l’enfance et l’adolescence de Lila et Elena. Avec force et justesse, Elena Ferrante y poursuit sa reconstitution d’un monde, Naples et l’Italie, et d’une époque, des années cinquante à nos jours, donnant naissance à une saga romanesque au souffle unique.

Publicités

Un commentaire sur “Le nouveau nom (2012) – L’amie prodigieuse #2 – Elena FERRANTE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s