Matilda (1988) – Roald DAHL

Deuxième lecture en anglais, un peu plus fluide que la première, certainement car je lisais le livre sur liseuse, ce qui évite les manipulations lorsque je ne connais pas un mot. J'ai beaucoup apprécié ma découverte de Matilda, que je n'avais pas lu en français auparavant. Je connaissais bien évidemment le personnage, mes filles adoraient … Lire la suite Matilda (1988) – Roald DAHL

Publicités

4 3 2 1 (2017) – Paul AUSTER

Un monde irréel était beaucoup plus vaste qu’un monde réel et il offrait plus qu’assez de place pour y être en même temps soi-même et pas soi-même. Fini ! Deux semaines passées avec les quatre Archie Ferguson nés de la plume de Paul Auster ; deux semaines et une longue balade (ou plutôt quatre balades) … Lire la suite 4 3 2 1 (2017) – Paul AUSTER

La carrière du mal (2015) – Cormoran Strike #3 – Robert GALBRAITH (J. K. ROWLING) lu par Lionel BOURGUET

 Je termine ce 3ème tome et les personnages me manquant déjà. C'est certain qu'en écoutant un livre audio sur plusieurs semaines, les personnages deviennent une compagnie régulière et habituelle. J'ai largement préféré ce tome au précédent, je pense même l'avoir préféré au premier. Je ne me suis pas perdue dans les personnages secondaires et j'ai … Lire la suite La carrière du mal (2015) – Cormoran Strike #3 – Robert GALBRAITH (J. K. ROWLING) lu par Lionel BOURGUET

Les loyautés (2018) – Delphine de Vigan

C'est étrange, d'ailleurs, cette sensation d'apaisement lorsque enfin émerge ce que l'on refusait de voir mais que l'on savait là, enseveli pas très loin, cette sensation de soulagement quand se confirme le pire. C'est bien de loyautés qu'il est question ici, ces "liens invisibles qui nous attachent aux autres", certaines indéfectibles comme la loyauté d'Hélène … Lire la suite Les loyautés (2018) – Delphine de Vigan

Paris est une fête (1964) – Ernest HEMINGWAY

Il n’y a jamais de fin à Paris et le souvenir qu’en gardent tous ceux qui y ont vécu diffère d’une personne à l’autre. Nous y sommes toujours revenus, et peu importait qui nous étions, chaque fois, ou comment il avait changé, ou avec quelles difficultés – ou quelles commodités – nous pouvions nous y … Lire la suite Paris est une fête (1964) – Ernest HEMINGWAY

The Boy in the Striped Pyjamas (2006) – John BOYNE

It was the first time they had ever touched. Rendre un enfant crédible et attachant en littérature est, à mes yeux, un exercice périlleux. Certains s'y sont essayés avec succès, je pense à Howard Buten dans Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué ou Jonathan Safran Foer dans Incroyablement fort et extrêmement près. Ici, John Boyne … Lire la suite The Boy in the Striped Pyjamas (2006) – John BOYNE